Un si long silence !

Pourquoi un si long silence ?

Depuis la naissance de ma fille je me souviens de mauvais souvenirs que je me dois de transformer en positif; le chemin est dur.

On ne m’a jamais parlé de ma réelle souffrance, on ne m’a pas appris ce qu’était la bipolarité shizo affective mal dont je suis atteinte.

Je l’ai découvert, seule, cherchant ce que cela voulait dire et m’n suis rendue encore plus malade.

Depuis je suis hospitalisée je souffre sans oser, et je veux m’imposer d’atteindre la perfection ce que chacun sait est impossible à atteindre.

J’essaye pour la première fois de ma vie de faire de mon passé un avenir meilleur pour moi, celui de paix avec moi-même qui suis fort blessé.

Merci beaucoup de lire mes états d’âmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *